Sony vient concurrencer Apple dans la musique en ligne en Europe

5 juillet 2004 Lectures 0

Sony emboîte le pas d’Apple en lançant lundi en Europe son site de musique en ligne Connect, avec l’ambition de s’imposer sur ce marché mais aussi de favoriser la vente de ses lecteurs enregistreurs numériques portables.

L’inventeur du walkman ouvre son site Sony Connect en France, Grande-Bretagne et Allemagne, qui permettra aux internautes de télécharger un morceau parmi 300.000 titres proposés, vendus à partir de 0,99 centime d’euros —le même prix qu’Apple—, les nouveautés étant facturées plus cher.

Les seul baladeurs pouvant lire les morceaux téléchargés seront ceux acceptant les normes de compression promues par Sony.

Parti après Apple, qui a lancé son site européen iTunes Music le 15 juin, "Sony a l’ambition d’être le leader (européen) sur ce nouveau marché de la musique", indiquait récemment Robert Ashcroft, vice-président network services de Sony Europe.

Ce lancement intervient avec quelques semaines de retard, justifiés par la nécessité de finaliser de grands projets informatiques.

Pour se distinguer, le groupe japonais met en avant sa stratégie adaptée à chaque pays en insistant sur les contenus "localisés", comme en France où l’éditorial du site sera conçu et produit par les rédactions des Inrocks.

Mais il entend surtout tirer partie de ce site pour doper les ventes de ses lecteurs enregistreurs numériques portables dont de nouveaux modèles sont lancés simultanément.

"Nous avons déjà vendu plus de deux millions de lecteurs portables rien qu’en Europe, qui se connectent automatiquement à notre service en ligne", a indiqué le président de Sony Europe Chris Deering.

"Nous allons compléter notre gamme en lançant en août deux nouveaux walkman, de haute capacité, ce qui fera de notre site le seul disposant d’une gamme complète de lecteurs intégrés", a-t-il précisé.

Le nouveau lecteur lancé par Sony, le NW-HD1, de la taille d’une carte de crédit dispose d’une mémoire de 20 gigabits, permet de stocker jusqu’à 13.000 titres ou 900 disques CD avec une autonomie allant jusqu’à 30 heures.

En mai, le groupe avait déjà lancé en Europe et aux Etats-Unis un nouveau baladeur (le Hi MD) stockant la musique sur des Mini-Disc d’une capacité d’un gigaoctet.

Au total, Sony alignera 14 produits pouvant utiliser les services de Connect, a dit M. Ashcroft à l’AFP.

Le groupe japonais, qui avait bouleversé les habitudes des amateurs de musique en imposant le walkman, doit cette fois courir après l’iPod d’Apple et son site de téléchargement de musique.

Apple a vendu 85 millions de titres depuis le lancement d’iTunes en avril 2003 et revendique 70% des ventes de musique légale en ligne aux Etats-Unis.

Mais les deux géants de l’électronique, en voulant favoriser les ventes de leurs produits, limitent l’élargissement du marché de la musique puisque chacun utilise son propre format de compression de fichiers, limitant la lecture des morceaux téléchargés à des produits électroniques précis.

Sony utilisera le format Atrac, "que nous avons jugée le plus performant et le plus économe de l’énergie des appareils, a dit M. Ashcroft.

De nombreux acteurs se positionnent pour investir prochainement le marché européen de la musique en ligne, dont le britannique OD2, récemment racheté par un groupe américain, Microsoft, Napster de l’éditeur informatique Roxio, les distributeurs traditionnels VirginMega et Fnac.fr.

La France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne représentent 62% des ventes de musique en Europe et 23% des ventes mondiales.


Voir en ligne : TV5

Pour citer cette brève :
Simon Adjatan, Sony vient concurrencer Apple dans la musique en ligne en Europe. [En ligne : http://adjatan.org/lectures/Sony-vient-concurrencer-Apple-dans-la-musique-en-ligne-en-Europe] Consulté le 23-11-16

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.