Google lance sa bibliothèque numérique

16 décembre 2004 Lectures 0

Cherchant toujours à « faire le bien » (son extravagant mot d’ordre), Google a décidé de fonder une gigantesque bibliothèque virtuelle et globale. La société californienne a passé des accords avec quatre universités prestigieuses (Stanford, Oxford, Harvard et l’université du Michigan, ainsi qu’avec la bibliothèque publique de New York) dont elle va numériser les ouvrages pour les mettre à la disposition des internautes.

Google entend ainsi élargir les ressources auxquelles son moteur de recherche ­ le plus utilisé au monde ­ donne accès. « Avant même de lancer Google, nous rêvions de permettre la consultation sur l’Internet de l’incroyable quantité d’informations que les bibliothécaires classent avec tant de soin », a expliqué Larry Page, l’un des deux fondateurs.

Au total, les accords passés couvrent plus de 15 millions de livres. Le coût est important, mais Google compte sur l’augmentation de ses recettes publicitaires pour rentrer dans ses frais. Les bibliothèques, de leur côté, sont trop heureuses de voir une entreprise prendre en charge gratuitement la numérisation de leurs fonds. Seuls les livres libres de droits Ñ les plus anciens, donc Ñ seront intégralement mis à la disposition du public. Pour les autres, seuls des extraits seront disponibles. C’est avec l’université de Stanford et avec celle du Michigan que Google a passé les accords les plus ambitieux, puisqu’ils portent sur l’ensemble de leurs fonds (respectivement 8 millions et 7 millions de livres). Les autres ont limité leur coopération à quelques milliers de livres.

A Stanford, berceau de Google, la société entend commencer à scanner très prochainement 50 000 pages par jour. Le travail, manuel, aura lieu non loin de la bibliothèque, dans les locaux de Google, à Mountain View. La société se donne six ans pour en venir à bout.

L’initiative de Google ne constitue toutefois pas vraiment une première. Plusieurs grands réseaux de livres numérisés existent dans le monde. Et notamment, en France, le fonds Gallica, émanation de la Bibliothèque nationale, qui met gratuitement 70 000 ouvrages numérisés (ainsi que des images et des sons) à la disposition des internautes.


Voir en ligne : Libération

Pour citer cette brève :
Simon Adjatan, Google lance sa bibliothèque numérique. [En ligne : http://adjatan.org/lectures/Google-lance-sa-bibliotheque-numerique] Consulté le 03-12-16

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.